25 janvier 2020
Conseils pratiques PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 07 Août 2014 11:38

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le personnel soignant doit être informé des moindres détails, pour une vie plus saine avec la drépanocytose. Ici, le personnel du CRLD, en compagnie de Lilian Thuram.

TRAITEMENT

La Drépanocytose est une maladie qui à l’heure actuelle ne se guérit pas ! Les traitements curatifs sont encore du domaine de la recherche : thérapie génique, greffe de moelle (actuellement possible pour quelques enfants ayant une forme très sévère et uniquement à partir d’un donneur compatible de la fratrie).

Les traitements sont par conséquents uniquement préventif, afin d’éviter les infections, les facteurs déclenchant les crises ou pour soulager les crises.

Il faut aussi souligner, que le premier traitement, pour vivre au mieux avec sa maladie, est d’avoir une hygiène de vie correcte.

l’hygiène de vie  : alimentation, hydratation, prévention des caries dentaires, toxiques, loisirs, vacances (éviter les fatigues physiques, refuser le sport en compétition).


Le style de vie : éviter les activités professionnelles ou de loisirs avec effort physique violent ou brusque, la station debout prolongée et le port de charge ; privilégier les activités intellectuelles.

L’environnement : protection contre le froid, lutte contre la chaleur et les changements rapides de température ou pression d’oxygène.



Le respect des consultations régulières en milieu hospitalier spécialisé


Prévenir et traiter les infections

Le traitement contre les infections, est mis en place très rapidement (entre 3 à 5 mois), par la prescription de pénicilline en continu. (Oracilline). Le patient drépanocytaire doit prendre se traitement tous les jours et de façon systématique.

Il doit être aussi vacciné et avoir tous ces rappels à jours contre tous les vaccins habituels (BCG, DTcoq Polio, Rougeole…) et aussi des vaccins plus spécifiques (anti-haemophilus, anti-pneumococcique et anti-hépatites).

Pour plus de détails, n’hésitez pas à entrer en contact avec votre médecin traitant.



Source : drepanocytose.com

Mise à jour le Jeudi, 07 Août 2014 11:43