18 septembre 2019
Une dépêche de la PANA sur le CRLD PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 27 Août 2014 09:44

Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de la drépanocytose, un article de presse a été consacré à la maladie et au CRLD. Ci-dessous, la dépêche de la PANA.

Santé: Cas de naissances drépanocytoses au Mali

Naissances drépanocytoses - Le Mali enregistre environ 5.000 à 6.000 naissances drépanocytoses par an, selon une enquête réalisée en 2007, a révélé le directeur général du Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD), le Pr Dapa Ali Diallo, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose, célébrée le 19 juin de chaque année.

Le Pr Diallo a expliqué que le CRLD menait des activités de médecine préventive comme les consultations programmées ou non et que dans ce cadre, le suivi des malades drépanocytaires était assuré sur la base d’un forfait de 36.080 à 78.720 FCFA par an, le malade étant consulté une fois par trimestre.

Le thème de la journée de cette année est un appel à la prévention contre la drépanocytose, une redoutable pathologie qui requiert une plus forte mobilisation de l’Etat, des partenaires et de la société civile, en vue de réduire son incidence.

Dans la lutte contre cette maladie, le Mali a élaboré un plan stratégique et construit le CRLD avec comme objectif essentiel pour l’amélioration de la survie et du confort du drépanocytaire.

Le CRLD, inauguré en 2010 par le président Amadou Toumani Touré, est doté du statut d’établissement public à caractère scientifique et technologique et fait autorité en matière de prise en charge de la pathologie.

Il reçoit des malades de plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine.

La drépanocytose, maladie génétique héréditaire la plus répandue dans la région Afrique de l’OMS, a été reconnue comme priorité de santé publique par l’Union Africaine (UA) et l’UNESCO en 2005, par l’OMS en 2006 et par l’ONU en 2008.

Pana 20/06/2012